Une appliance Big Data Hadoop signée Oracle et Cloudera

Big DataRéseaux

Oracle complète son offre de stockage et adopte le Big Data avec Oracle Big Data Appliance, une appliance analytique motorisée par la distribution Hadoop de Cloudera.

Oracle cède aux appels du Big Data, le stockage et l’analyse de très gros volumes de données non structurées, et lance une nouvelle offre « clé en main » comprenant matériel et logiciel ; Oracle Big Data Appliance. Cette offre évolutive est conçue autour de la distribution spécifique Apache Hadoop du pionnier Cloudera.

Cloudera propose la première implémentation commerciale de Apache Hadoop, la solution open source d’analyse de données initiée par la division de R&D de Yahoo! L’intérêt de cette solution, qui a déjà séduit Dell, est qu’elle est ouverte et open source, qu’elle intègre le langage de programmation R lui même open source, et que l’éditeur a masqué la complexité d’Hadoop par une interface de pilotage Cloudera Manager, à la fois plus accessible et unique pour gérer les énormes volumes de données qui circulent aujourd’hui dans les entreprises.

Unifier matériel et logiciel

L’un des intérêts de la nouvelle offre Big Data d’Oracle tient dans son format d’appliance, qui réunit le logiciel – piloté par Cloudera Manager, ainsi que la base de données Oracle NoSQL Database – et le matériel. Ce dernier est construit sur une plateforme de 18 serveurs Oracle Sun en rack fonctionnant sous Linux, qui alignent 216 coeurs CPU, 864 Go de mémoire, une capacité de stockage de 648 To, une connexion Infiniband 40 Gb/s entre les noeuds et une liaison au datacenter en Ethernet à 10 Gb/s.

La solution proposée par Oracle n’est donc pas hébergée. Elle permet aux entreprises de créer leur propre environnement Hadoop pour l’analyse des données. L’Oracle Big Data Appliance est construite sur une architecture proche de celle des serveurs de stockage Exadata et des serveurs de bases de données cloud et analytiques Exalogic. En particulier sur une ossature de réseau Infiniband. L’appliance Hadoop devrait pouvoir ainsi étendre largement sa capacité d’acquisition, de gestion et d’analyse des données.

Un demi-million de dollars

Le Big Data, performance et volumes inclus, a un prix : la solution Big Data d’Oracle est proposée dans la configuration évoquée aux alentours des 450.000 dollars, et les connecteurs aux entrepôts de données (datawarehouse) seront proposés au prix de 2000 dollars la licence par processeur.

Crédit photo © Pro motion pic – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur