Une faille sur un ‘firewall’ de Cisco attend son correctif…

Sécurité

Lors de la conférence Black Hat qui vient de s’achevér à San Francisco, un chercheur a révélé une faille sur une solution pare-feu de Cisco. Le constructeur n’a pas démenti…

La faille, pointée par un certain Hendrik Scholz, expert en sécurité, concerne des ‘appliances’ PIX de Cisco -des ‘firewalls’ largement répandus à travers le monde.

La vulnérabilité pourrait permettre à des pirates ou individus mal-intentionnés d’avoir accès à des réseaux d’entreprises utilisant la voix sur IP. Hendrik Scholz n’est pas un anonyme: il est développeur au sein de Freenet Cityline, une jeune société allemande. Lors d’une conférence publique, il a montré comment il est possible de “by-passer” la protection des firewalls. “Vous pouvez ouvrir tous les ports de connexion que vous voulez et accéder ainsi à des serveurs internes depuis l’extérieur de l’entreprise, a-t-il expliqué. Il a également déclaré avoir pris contact avec la direction de Cisco afin de trouver un remède à cette faille. Pour Cisco, d’une année sur l’autre, c’est la liste… noire qui continue. Car l’an passé lors de cette même conférence Black Hat, une vulnérabilité avait été épinglée sur le système d’exploitaion IOS (Internetwork Operating System) de Cisco, mais le géant de l’Internet avait fait pression pour empêcher que cela soit divulgué lors d’une conférence. Cette fois, un porte-parole de Cisco, John Noh, a confirmé à IDG News que le groupe allait mener des investigations afin de vérifier et de e résoudre le problème.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur