Une Fête de l’Internet dédiée aux exclus

Régulations

Pour sa sixième édition, la Fête de l’Internet veut séduire ceux pour qui le Web reste un étranger.

“Pourquoi pas nous!”. Telle est la thématique choisie pour cette sixième Fête de l’Internet qui commence ce lundi 17 mars et se termine dimanche. Pas moins de 1500 initiatives sont prévues sur tout le territoire. La “priorité” de Claudie Haigneré, ministre déléguée à la Recherche et aux nouvelles technologie est simple: “promouvoir les usages de l’Internet pour tous” à travers une semaine d’opérations visant à montrer aux Français que le Web existe “pour les servir, dans leur vie professionnelle ou personnelle”. 5 initiatives Sur l’ensemble des événements, le gouvernement met en avant cinq initiatives selon lui phares. Ainsi, à l’initiative du Premier ministre, les administrations sont invitées à autoriser leur personnel, pendant une heure sur cette semaine, à se former par compagnonnage aux usages de l’Internet. Une heure: quelle générosité… Par ailleurs, l’opération Internethon (émanant de l’Association francophone des utilisateurs du Net), qui fête cette année sa troisième édition, vise à collecter des ordinateurs réformés par les sociétés et les administrations pour les distribuer à des associations actives dans les domaines de l’insertion et de l’éducation. Troisième initiative, des journées “portes ouvertes” sont prévues dans les établissements scolaires pour que les parents découvrent les travaux pédagogiques réalisés grâce à Internet. La quatrième opération est destinée à distribuer le nouveau guide “Téléprocédures et familles” pour aider les familles dans leurs démarches administratives en ligne. Enfin, cinquième initiative d’ampleur nationale, le E.Village et diverses manifestations montées à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. L’accent sera mis sur la robotique, les logiciels pour mal-voyants et malentendants et autres outils facilitant la vie des personnes handicapées. Pour l’occasion, le ticket d’entrée sur la semaine sera réduit de moitié et passera à 3,75 euros pour tous. Boycott Le Fête de l’Internet est aussi une fête commerciale. Les FAI (Fournisseurs d’accès à Internet) vont multiplier les offres promotionnelles pour l’accès au haut débit. Les forfaits ADSL de Club-Internet seront par exemple proposés à 20 euros par mois… Un prix réellement abordable… mais temporaire. Il faut également signaler les menaces de boycott. De nombreuses associations d’activistes du Web et notamment la FIL (Fédération Informatique et Liberté) ont répondu “Sans nous!” au “Pourquoi pas nous!” du gouvernement. Elles appellent au boycott des festivités pour protester contre la loi sur l’économie numérique (concoctée par Nicole Fontaine et votée par les députés le 26 février dernier qualifiée selon eux de liberticide.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur