Une grève dans une usine d'un sous-traitant d'Apple fait polémique

Sécurité

Une série de décès pour empoisonnement déclenche une grève dans une usine d’un sous-traitant d’Apple. Les employés de Wintek protestent pour faire la lumière sur ces décès.

A en croire le quotidien China Daily, 2.000 employés de la société Wintek Corp ont déclenché une grève la semaine dernière. Initiative plutôt rare dans cette région. Leurs revendications portaient alors sur une demande d’informations et de clarification de décès suspects de salariés.

La tension est montée d’un cran chez les employés d’un sous-traitant d’Apple. En protestant contre des décès attribués à l’exposition à des substances toxiques, une manifestation a tourné à la confrontation. L’opposition avec la direction porte sur le besoin de faire la lumière sur la mort de 4 travailleur s qui auraient été « exposés aux vapeurs d’hexane, un solvant très puissant employé pour nettoyer la surface des écrans tactiles et qui attaque le système nerveux.»

Le rapport des autorités locales affirmait qu’aucun décès suspect n’avait été connu. D’où la colère des employés qui ont tenu à manifester leur indignation en tentant de faire entendre des revendications sociales portant sur les conditions de travail et de rémunération.

Sans pointer particulièrement Apple, ce cas laisse encore une fois planer le doute sur les conditions de travail d’employés en Chine. Reste à savoir si Apple compte mettre son nez dans les méthodes de travail de ses sous-traitants…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur