Une grosse faille dans Sendmail est officialisée

Sécurité

Quand le logiciel de transfert de mail le plus utilisé au monde transforme votre PC en moulin…

Les mythes tombent les uns après les autres. Fin février, on apprenait que des ingénieurs suisses (Ecole Polytechnique de Lausanne) cassaient le protocole SSL qui sécurise les paiements sur le Web. Ils démontraient ainsi la haute vulnérabilité de ce système réputé comme inviolable.

Aujourd’hui, c’est Sendmail qui est sur la sellette. Ce logiciel permet de transférer des mails d’un réseau à un autre. Il est massivement utilisé: c’est lui qui gère près des trois quarts du trafic de courrier électronique sur Internet. Son éditeur, et la société Security Systems, viennent d’admettre que Sendmail présente une faille de sécurité grave: un pirate peut interrompre les transferts et rien moins qu’intercepter les messages… Les PC personnels épargnés Le risque ne concerne pas directement les ordinateurs de bureau. La menace réelle visent surtout les informations envoyées par e-mail sur le réseau Internet, préviennent les deux sources. La faille constatée, qui permet à un ‘hacker’ de profiter au maximum des possibilités d’intervention pour arrêter le trafic et lire les messages, n’a pas encore été exploitée par des pirates, selon les deux sociétés. Toutes les versions de Sendmail, qu’elles soient payantes ou “open source” à partir des versions 5.79 et supérieures, sont concernées. Elles peuvent être corrigées soit en appliquant un correctif logiciel gratuit disponible sur le site web de Sendmail, soit en achetant la mise à jour pour la toute dernière version du logiciel. A prendre ou à laisser!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur