Une messagerie open source au pays du soleil levant

Régulations

Fujitsu, Hitachi et NEC ont développé ensemble un puissant logiciel de messagerie open source

Un nouveau point gagné par l’open source, et qui fait mal aux systèmes propriétaires ? en particulier à Microsoft – car il prend son envol à partir d’une approche industrielle.

Trois géants nippons de l’industrie, Fujitsu, Hitachi et NEC, se sont regroupés pour développer un logiciel de messagerie open source qui exploite le standard Web Services Reliability. Nommé RM4GS (Reliable Messaging for Grid Services), cette solution semble techniquement prometteuse, puisqu’elle ne nécessiterait pas d’application individuelle pour fonctionner, ce qui apporte une garantie supplémentaire en terme de sécurité. Le trio avance à grand pas, et travaillerait avec OASIS, l’organisation en charge des standards ouverts, afin de faire de la spécification WS-Reliability un standard industriel. L’application peut être téléchargée sur ce site.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur