Une migration automatisée des bases Oracle vers Bull Escala

Réseaux

Bull annonce le développement de sa nouvelle solution automatisée de bases de données Oracle vers ses serveurs Bull Escala: OLM.

En période de consolidation, les constructeurs rivalisent d’imagination pour faciliter la migration des applications vers leurs plates-formes matérielles les plus évolutives.

Or, la première de ces applications est la base de données, dont Oracle reste le leader mondial.
C’est pourquoi Bull annonce OLM (Operational Live Migration), une solution de migration de bases de données Oracle entre environnements hétérogènes, sans arrêt de production et sans perte de données.

De n’importe où vers Escala
Entièrement automatisée, cette migration gère les bases de données Oracle depuis un serveur Oracle/Sun sous Solaris ou HP sous HP-UX, vers un serveur Bull Escala sous AIX.
Vu la conception des serveurs Escala, il semble que la migration depuis des serveurs IBM soit naturellement possible. Bien que le constructeur/éditeur reste muet à ce sujet…
Disponible pour les versions Oracle 9i, 10g et 11g, OLM permettrait une forte diminution des coûts et des délais.
« Escala est la meilleure plateforme pour les bases de données Oracle. Avec l’annonce OLM, Bull permet à l’ensemble des clients Unix de pouvoir migrer sans encombre vers les serveurs Bull Escala,» explique Olivier Gaumont directeur des serveurs d’entreprise chez Bull.

Et un, et deux, et trois.
La solution OLM opère en trois phases lors de la migration : la prémigration, où OLM étudie les stratégies les plus adaptées pour réaliser une migration dans les meilleures conditions; la migration, et la post migration avec « validation du nouvel environnement ».OLM fait partie des outils utilisés par les équipes de Bull dans son programme Next/SmartMove pour favoriser la migration des grands serveurs Solaris/Sparc et HP-UX vers ses serveurs Escala (sous IBM Power/Aix).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur