Une nouvelle console de jeux portable 'open source'

Logiciels

Elle sera moins puissante que la Pandora, mais bien plus économique

GamePark est un constructeur qui, avec ses GP2X, a lancé une gamme de consoles de jeux portables fonctionnant sous Linux. En plus de donner accès à de nombreux titres commerciaux ou gratuits (développés par la communauté), ces machines permettent de lire vidéos, sons, photos et livres électroniques.

De nombreux émulateurs sont également disponibles. Malheureusement, la faiblesse relative du processeur (un ensemble de deux ARM 9 cadencés à 200 MHz) limite les prétentions des GP2X-F100 et F200.

La compagnie réagit en proposant la GP2X Wiz. Elle adopte un SoC (System on Chip) ARM 9 cadencé à 533 MHz. 64 Mo de SDRam, 1 Go de mémoire Flash, un port SD Card et un connecteur USB 2.0 (hôte !) complètent les prestations de cette console de jeux.

L’affichage est assuré par un composant 3D Open GL ES 1.1 intégré, lequel prend en charge un écran Oled tactile d’une résolution de 320 x 240 points pour une diagonale de 2,8 pouces (7,1 cm). Le tout pèse 136 g, avec une batterie assurant cinq heures d’autonomie (dimensions de 12,1 x 6,1 x 1,8 cm).

Sans être aussi rapide que la Pandora (qui combine un ARM Cortex-A8 à 600 MHz et un DSP à 430 MHz), la GP2X Wiz pourra lire la plupart des formats vidéo et lancer des jeux 3D avancés. Un lecteur Flash 7 permettra de supporter la multitude de jeux qui pullulent sur le net.

La GP2X Wiz ne comprend ni connexion réseau sans fil, ni mini-clavier. Elle est toutefois disponible en précommande pour seulement 179,90 dollars, soit un peu plus de 120 euros. Un argument choc ! Cette console devrait être disponible le 9 octobre prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur