Une nouvelle perspective pour VU Entertainment

Cloud

Pas de repreneur à 14 milliards de dollars pour sa filiale Entertainment? Vivendi Universal étudierait un joint-venture avec NBC

Robert Wright, le CEO de NBC, accompagné d’un représentant de sa maison mère General Electric, a rencontré Jean-René Fourtou au siège new-yorkais de Vivendi Universal.

Au programme : un projet de rapprochement entre les deux groupes, NBC prendrait le contrôle de VUE dans un joint-venture dont la filiale de General Electric aurait le contrôle.

Pas de candidat à 14 milliards de dollars…

Après le retrait de MGM et de Comcast, il ne reste plus que trois candidats à la reprise des actifs de Vivendi Universal Entertainment : Edgard Bronfman, Liberty Media et Viacom.

Mais les négociations buttent sur le prix exigé par Vivendi Universal. Aucun des trois candidats ne disposerait des moyens financiers suffisants pour réunir les 14 milliards de dollars demandés, généralement jugés excessifs.

Un rapprochement qui joue la complémentarité

Dans ces conditions, le rapprochement évoqué entre NBC et VUE prend une allure de projet industriel sérieux. Les deux groupes joueraient la complémentarité de leurs activités dans le câble et la télévision.

Si un joint-venture était monté, Vivendi Universal recevrait une soulte en numéraire, mais n’hériterait que d’une participation minoritaire. Et le groupe pourrait se désengager à la fin d’une période à définir.

L’hypothèse de la mise sur le marché boursier

Une autre hypothèse évoque la mise en Bourse de 25 à 30% de VUE. Mais le risque est important, car le marché boursier est encore fragile, et le calendrier d’une telle opération serait long.

Si cette hypothèse était retenue, à défaut de repreneur ou d’accord sur VUE, 25 à 30% de VUE, d’Universal Music Group et de VU Games pourraient donc être mis sur le marché au début de 2004.

Alliance en vue de VU et Comcast sur le câble

Comcast a confirmé qu’il n’avait pas l’intention de reprendre les actifs de Vivendi Universal Entertainment. Mais les deux groupes envisagent de constituer une alliance sur leurs chaînes de télévision par câble.

Cette éventuelle alliance n’altérerait en rien la procédure engagée quant à la possible cession de VUE” a précisé la direction de Vivendi Universal.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur