Intel et Unisys s’associent pour faciliter la migration des mainframes RISC aux serveurs x86

Cloud

La nouvelle plateforme associe le partitioning s-Par d’Unisys aux processeurs Xeon d’Intel afin d’exécuter des workload Windows, Linux et Unix, cloud et big data.

Intel et Unisys vont associer leurs technologies afin de proposer une plateforme mission critique aux performances et à la sécurité renforcées, afin de faciliter la migration des systèmes mainframe RISC d’Unisys vers des plateformes serveurs équipées de processeurs x86 Intel XEON. Sont plus particulièrement ciblés les workloads du cloud et du big data.

L’opération doit permettre à Unisys de proposer une alternative sécurisée à ses clients encore équipés de mainframe et qui souhaitent migrer vers des plateformes x86 considérées comme standard, plus facile à faire évoluer pour un prix plus accessible, ou tout du moins pour apporter un coup de pouce afin d’en réduire les coûts.

Association de technologies

Si le partenariat peut se résumer par l’association de la plateforme Xeon d’Intel à la technologie propriétaire de partitioning s-Par d’Unisys, dans les faits elle se décrit plutôt par une association de technologies intégrées tournées vers la sécurité :

  • s-Par pour Unisys ;
  •  I/O intégrées au processeur Xeon, PCI Express 3.0, Turbo Boost Technology 2.0 pour la performance et l’efficacité énergétique, et le cryptage AES NI (Advanced Encryption Standard New Instruction) pour Intel.

La migration des workloads Unix des systèmes RISC vers les technologies x86 se trouve facilitée par le portage des attributs de partitioning et de mission critique sur la plateforme Xeon. Sans oublier la simplicité, la flexibilité et la prédictibilité de cette dernière.

La migration est en marche

Il est temps, le marché des environnements Unix sur systèmes RISC rencontrant de grands bouleversements. Selon IDC, ce marché aurait chuté de 35,9 % au cours du premier trimestre 2013. Tandis que pour le Gartner, 65 % des applications Unix des entreprises auront migré sur x86 en 2017.

Tandis qu’en agrégeant les marchés du cloud computing, du big data et de la migration Unix-RISC, Unisys pense pouvoir s’ouvrir des opportunités sur un marché qu’elle estime supérieur à 23 milliards de dollars.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur