Une société nigériane attaque en justice le projet OLPC

Régulations

Il y a comme un os dans le XO

La société Lagos Analysis Corp vient de déposer une plainte contre Nicholas Negroponte, l’initiateur du projet OLPC (One laptop per child). Déposée le 22 novembre 2007, la plainte explique que le projet OLPC et les ordinateurs portables XO violent le brevet nigérian numéro RD8489 qui protège les claviers multilingues de la marque Lancor.

C’est un coup dur pour le chercheur du MIT. D’autant qu’à l’origine, son projet de fournir des ordinateurs aux pays émergents, partait d’un bon sentiment. Mais les revers s’accumulent et les critiques sont de plus en plus nombreuses. À croire que certains veulent empêcher ce geste humanitaire d’aboutir…

L’objectif de cette attaque est d’empêcher, la vente et la distribution des ordinateurs XO sur le territoire nigérian.

Lancor Technologie est une société spécialisée dans le développement de claviers multilingues. Ils ont la particularité d’être capables de s’adapter aux différentes langues utilisées sur notre chère petite planète bleue. Cette technologie s’appelle Shift 2 et elle équipe les claviers multilingues Konyin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur