Une version HPC de Windows Server pour 2005

Régulations

Microsoft a confirmé qu’une version ‘High Performance Computing’ de Windows Server 2003 verrait le jour vers 2005

La multiplication des stations de calcul et des supercalculateurs, rendus plus accessibles avec l’arrivée des processeurs 64 bits d’Intel et d’AMD, ainsi que par les technologies de serveurs ‘blade’ (serveurs en lames) et des clusters (grappes de processeurs et chipsets), éveille l’intérêts des éditeurs de systèmes d’exploitation.

Microsoft ne manquera pas à l’appel et annonce pour 2005 une version HPC (high performance computing) de son système d’exploitation Windows Server 2003. Cette version de Windows Server devrait retenir l’attention des développeurs, car Microsoft a annoncé que HPC Edition serait accompagnée d’un environnement de développement simplifié pour la création d’applications adaptées et la gestion des clusters. En tous cas, Microsoft a annoncé que AMD, Dell, IBM, Intel, HP et Verari supporteraient Windows Server 2003 HPC Edition. Pas encore de prix, mais quel prix ?

Microsoft n’a pas encore indiqué d’ordre de prix pour Windows Server 2003 HPC Edition, mais on imagine que la tarification d’un système d’exploitation pour un supercalculateur HPC doit représenter un véritable casse tête !

Premier niveau de difficultés, la technologie HPC s’accompagne de configurations spécifiques, qui ne se mesurent pas seulement en nombre de processeurs, mais aussi en puissance, en mémoire, en stockage, etc. Quelle base de tarification retenir ? Le nombre de processeurs semble être une base qui pourrait retenir sérieusement l’attention de l’éditeur. Second niveau de difficulté, beaucoup plus délicat, le HPC est un domaine réservé à quelques éditeurs très spécialisés, sachant que la plupart des applications sont des développements internes, industriels ou universitaires. Dans ces conditions, les tarifications adoptent une démarche de niche, avec de fortes marges justifiées par des process de développement lourds. Une démarche marginale pour Microsoft, dont la culture est au contraire tournée vers la production de masse. La tarification de Windows Server 2003 HPC Edition pourrait bien effectivement présenter un casse tête pour Microsoft !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur