Une vulnérabilité Bluetooth touche Mac OS X

Sécurité

Après la découverte du premier asticot à toucher les ordinateurs équipés de Mac OS X, nommé Leap-A, une nouvelle vulnérabilité vient d’être mise à jour

Selon les informations de

The Register, un nouveau ver, nommé Ingtana-A et qui essaye de se propager en utilisant une faille dans le système bluetooth de l’OS menace les utilisateurs de Mac. Cependant la menace illustre plus le symbole d’une tendance, qui fait des utilisateurs d’ordinateurs Apple des cibles de plus en plus intéressantes pour les créateurs virus. Car ce ver ne se propage pas sauvagement, et son niveau de dangerosité est faible. De plus il utilise un compteur interne qui lui donne une durée de vie limitée (jusqu’au 24 février). Néanmoins, il est recommandé aux utilisateurs de Mac OS X 10.4 (Tiger) de bien surveiller la publication des “patchs de sécurité” pour éviter les virus à venir qui exploiteront cette faille. Jeudi 16 février, Sophos a annoncé la découverte d’un ver, Leap-A (AKA Oomp-A), qui se propage sur le réseau en utilisant le service de messagerie instantanée iChat. Les éditeurs de sécurité estiment que Leap-A représente un risque faible. Le point de vue de Sophos

Selon l’éditeur , le ver Inqtana exploite la vulnérabilité identifiée sous le code CAN-2005-1333 pour se diffuser vers d’autres ordinateurs Mac OS X. Apple a publié dès la mi-2005 un correctif contre cette vulnérabilité, et il est donc peu probable que le ver puisse se répandre largement.

“Il est troublant de voir apparaître un second ver visant Mac OS X si peu de temps après le premier. Cela n’en fait cependant que deux, comparés aux plus de 100 000 virus ciblant les systèmes d’exploitation de Microsoft”, commente Annie Gay, directeur général de Sophos France et Europe du Sud. “Inqtana ne devrait pas connaître une large diffusion, mais c’est certainement une mauvaise nouvelle pour ceux qui dans la communauté Mac pensaient que les hackeurs ne s’intéressaient pas à eux.” Selon une enquête menée la semaine dernière par Sophos à la suite de la découverte du premier ver Mac OS X, 79 % des personnes interrogées estiment qu’à l’avenir les ordinateurs Macintosh seront de plus en plus souvent visés par des attaques. “Chacun aujourd’hui se demande quand apparaîtra le prochain virus, avec cette fois-ci une charge virale plus dangereuse” , poursuit Annie Gay.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur