Unibook, imprimeur à la demande, débarque en France

Cloud

La jeune société belge compte bien implanter cette nouvelle manière de voir l’édition dans l’hexagone

Le Web s’attaque à un nouveau pré carré : l’impression d’ouvrage. Réservé jusque-là aux seules maisons d’édition, ce marché est désormais pris d’assaut par des acteurs du Web, à l’image d’Unibook, une société belge d’impression à la demande qui fait ses premiers pas en France.

Le service proposé par l’éditeur est simple. L’auteur fait parvenir ses épreuves au site, des outils disponibles sur la page web lui permettent ensuite de choisir le format de son livre ou encore le grammage de sa couverture.

La création du livre terminée, son prix de fabrication est affiché. L’auteur peut alors augmenter ou baisser le prix de son livre en fonction de la marge qu’il espère obtenir.

Le site ne s’adresse pas seulement aux particuliers éditeurs d’ouvrages de fiction, qui représentent la moitié des utilisateurs, mais également aux associations et aux entreprises qui peuvent éditer des ouvrages ou manuels à destination de leurs membres et salariés sans engager un trop important investissement.

Unibook intéresse aussi les éditeurs traditionnels “qui s’appuient sur des sites comme Unibook pour exploiter leurs fonds de catalogue (…) et rendre disponibles des ouvrages qui ne l’étaient plus”, nous explique un porte-parole de la société. Le modèle séduit également les éditeurs pour son aspect économique. “Ils n’occasionnent pour eux aucuns frais, le livre est fabriqué une fois payé“.

Pour le moment, la société est très loin d’afficher un chiffre d’affaires titanesque. Le CA de l’éditeur est passé de 70.000 euros en 2007 à 200.000 euros en 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur