Unik Wi-Fi, GPS, flash code… les nouveautés printanières d’Orange

Régulations

L’opérateur a dévoilé quelques nouveaux services pour ses abonnés. Panorama

Depuis l’an dernier, Orange se la joue grand couturier. L’opérateur profite des collections pour communiquer autour de ses nouveaux services. Et reprend même le vocabulaire de la mode en baptisant ces rendez-vous ‘les collections’ printemps-été ou automne-hiver…

Le mois de mars étant le moment des collections de printemps, Orange a donc convoqué la presse à assister à son défilé. Ici pas de podium, mais un immeuble du groupe réaménagé afin de présenter ‘in situ’ ses innovations.

-L’Unik se met au Wi-Fi outdoor

Le désormais célèbre combiné hybride, qui permet de téléphoner en VoIP chez soi (avec la LiveBox) et en GSM à l’extérieur devient compatible avec les hotspots d’Orange. Traduction, il sera possible de passer des appels en Wi-Fi à l’extérieur si l’on se trouve à côté d’un des 30.000 points d’accès de l’opérateur. Principal avantage : ces appels sont gratuits et illimités puisqu’ils sont intégrés au forfait ADSL de l’abonné. Le service sera disponible en juin.

Trois nouveaux combinés Unik seront prochainement commercialisés : un Sagem, un Samsung et un Nokia.

-Pack GPS+

Orange entend ne pas rater le coche du succès exponentiel des terminaux GPS. L’opérateur lance le SPV M650 qui intègre des cartes Navtek de 20 pays européens et le système GPS+ qui fonctionne main dans la main avec le réseau GSM. Il s’agit ainsi de réduire le démarrage de la localisation et la latence des informations. Par ailleurs, le service intègre des informations pratiques comme les restaurants, les lieux remarquables, radars…

Si le téléchargement de cartes est gratuit, les itinéraires et les informations pratiques sont facturés : 1,5 euro par trajet (!) ou 10 euros par mois. Pas donné…

-Flash Code

Il s’agit d’une nouvelle génération de code-barres (technologie DataMatrix). Avec un combiné équipé de l’application, il suffit de scanner (photographier) le flash-code sur une affiche ou une publicité pour accéder directement à une page Web dédié. En fait, le scan interroge un serveur Web. On imagine l’intérêt pour les annonceurs en terme d’interactivité. Pour l’utilisateur, il s’agit d’accéder plus simplement à des contenus. Enfin, pour l’opérateur, flash code est un levier de trafic.

Pour le moment, seul le Nokia N70 est compatible avec cette technologie. Le constructeur Audi a lancé une campagne de pub utilisant ce système.

Le principe est un peu similaire au NFC (puce sans contact) mais s’adapte mieux à des supports papier.

Orange vise 1 million de combinés équipés de l’application à fin 2008.

-Business Everywhere simplifiée

L’application pro d’Orange qui permet, à partir d’une carte PCMCIA de connecter son PC portable à un réseau sans fil a été revue. Désormais, elle se connecte automatiquement au meilleur réseau disponible : GPRS, EDGE, 3G, 3G+, ADSL ou Wi-Fi. L’interface a été redesignée à la mode Web 2.0. Par contre, elle n’est toujours pas compatible avec Vista à cause de problèmes de driver.

Orange annonce par ailleurs de nouveaux accords avec des fabricants de PC portables pour intégrer nativement la connectivité mobile et Business Everywhere. L’opérateur revendique 10.000 cartes vendues par mois.

-Un nouveau mobile pour les mal-voyants

Le SPC C100 de Sagem allie le geste à la parole. Toutes les actions de l’utilisateur sont dites à haute voix (synthèse vocale), les touches ont revues pour plus d’efficacité. Il sera proposé à partir de 9 euros.

Dommage qu’il ne soit pas possible de piloter à la voix le combiné. Pourtant, les solutions de reconnaissance vocale existent. Orange déclare y travailler mais estime que la technologie n’est pas assez fiable.

Orange est également revenu sur le lancement de son offre fibre, sur sa radio Wi-Fi, sur son partenariat avec Apple et sur le lancement effectif d’ Orange Messenger by Windows Live qui ont déjà été présentés dans nos colonnes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur