Unisys envoie développement et maintenance en Inde

Régulations

Unisys ouvre un centre technologique de développement et de maintenance à Bengalore. 2.000 postes seront créés dans les prochaines années

Nouvel épisode dans le feuilleton de l’

outsourcing offshore. Aujourd’hui, c’est Unisys qui s’y colle, et annonce un programme de 180 millions de dollars pour la création d’un centre technologique de développement et de maintenance à Bengalore, en Inde. 2.000 postes seront consacrés au développement et à la maintenance de logiciels, aux services techniques, et aux processus d’outsourcing (Business process outsourcing ou BPO). Selon Cal Killen, vice président d’Unisys Global Service, ce nouveau centre viendra renforcer la présence d’Unisys en Inde. 550 employés sont déjà présents à New Delhi et Mumbai, où réside la joint venture Tata Unisys pour la fabrication de systèmes. 300 postes seront créés avant la fin de l’année sur sa filiale Blue Bell, et 1.000 autres postes sont prévus dans les prochaines années. Malgré les protestations des syndicats et politiques, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, et alors que la proximité des élections américaines aurait pu ou dû infléchir la tendance, les entreprises technologiques n’ont pas ralenti le mouvement d’outsourcing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur