Unisys s’allie à Oracle pour moderniser les entreprises -avec Linux virtualisé..

Régulations

La méthodologie Unisys 3D-VE s’applique dans le contexte de l’ ”
alliance de modernisation” qu’Oracle propose à ses grands partenaires. Linux y
est préconisé, avec virtualisation

Unisys étend son alliance internationale avec Oracle pour proposer aux entreprises des “solutions de modernisation à base de standards“.

L’alliance offre la “combinaison de services et produits de modernisation des processus métiers, applications et infrastructures autour de la méthodologie Unisys 3D Visible Enterprise” (3D-VE). Elle s’accompagne de l’offre de solutions de modernisation d’Unisys pour des aspects critiques tels que la modernisation des processus métiers, applications et infrastructures sur des plates-formes standard.

3D-VE sera donc disponible pour l’ensemble de l’offre d’Oracle, dont Oracle Applications, Oracle Database 10g, Oracle Fusion Middlewareet Oracle Enterprise Manager.

Les deux firmes proposeront également des services d’externalisation à la demande – le tout dans un environnement Linux virtualisé sur serveur Unisys ES7000/one Enterprise Server à processeurs multic?ur Intel.

Cette initiative démontre l’intérêt de l’approche singulière d’Unisys qui s’appuie sur des alliances, des compétences de services et une expertise technologique pour apporter une valeur substantielle à ses clients“, souligne Ali Shadman, vice-président responsable des solutions ‘open source’ au sein de la division Systèmes et Technologies d’Unisys.

Unisys a signé l’Alliance de modernisation” d’Oracle , une initiative du réseau Oracle PartnerNetwork regroupant partenaires et fournisseurs en vue de centraliser l’ensemble des ressources, outils et technologies nécessaires pour aider les entreprises à moderniser leurs systèmes et à tirer parti de nouvelles architectures ouvertes.

Unisys 3D-VE : la modernisation avec visibilité Unisys considère sa méthodologie 3D-VE comme le moteur de ses solutions et interventions, offrant aux entreprises une visibilité sur les liens entre les 3 dimensions clés de leur activité ? stratégie, processus, applications et infrastructure ? et leur permettant de jauger les impacts et coûts susceptibles de freiner une exécution efficace.Appliquant cette méthodologie, le constructeur-intégrateur apporte une plus grande valeur ajoutée, par rapport à des développements ex nihilo ou à d’autres approches traditionnelles de la modernisation de l’informatique, en faisant apparaître les liens entre les 3 dimensions de l’entreprise. La création de tels liens peut réduire considérablement les coûts de modernisation initiale ainsi que le coût total de maintenance des applications modernisées.Dans le même temps, la visibilité et la traçabilité parmi les règles métiers, processus, flux et objets applicatifs ? par exemple le code ? doivent atténuer les risques liés à des facteurs tels que l’amenuisement des compétences en programmation pour la maintenance des anciennes applications.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur