Unisys supprime 1.400 emplois

Cloud

L’américain Unisys veut économiser 70 millions de dollars par an, un objectif qui s’accompagne du licenciement de 1.400 employés

Survivant parmi les géants de l’informatique, rescapé des années 80 et 90, Unisys doit encore réduire sa voilure. Le constructeur et spécialiste des services informatiques va supprimer 1.400 emplois.

Le coût de l’opération, destinée à économiser 70 millions de dollars de charges par an, sera affecté sur le trimestre en cours, pour 63 millions de dollars, et sur l’exercice 2005 pour 85 millions de dollars. Dans le même temps, Unisys a obtenu une révision de son imposition par l’US Congressional Joint Committee on Taxation, une remise de 40 millions de dollars, qui devrait limiter les provisions pour licenciement sur ce trimestre à environ 2 cents par action. Du coup, Unisys n’a pas souhaité réviser ses objectifs pour l’exercice en cours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur