US : très faible croissance du e-commerce au mois d’octobre

Cloud

La croissance des ventes sur la toile ne dépasse pas 1%

Malgré les bonnes affaires toujours présentes sur la toile, les foyers américains ont fini par ralentir leurs achats sur Internet. Selon la dernière étude de comScore menée aux Etats-Unis, la croissance des ventes, très faible, s’est limitée à 1% au mois d’octobre dernier, soit pour le cabinet, le plus mauvais résultat depuis 2001.

“Il est clair que la montée du taux de chômage dans le pays et la crise financière ont un impact négatif sur le mental des consommateurs américains. Les effets se sont clairement fait ressentir sur la vente en ligne“, explique Gian Fulgoni, président du conseil d’administration de comScore.

Néanmoins, la chute des ventes est un phénomène qui démarre à partir de 2007. Entre juillet 2007 et décembre 2007, la croissance passe de 25% à 18%. La chute se poursuite jusqu’au mois d’avril 2008, où une légère progression à 15% est visible. Du mois de mai jusqu’au mois d’octobre 2008, la croissance glisse inexorablement.

Le ralentissement de la croissance n’a pas empêché Amazon, le géant américain de la vente en ligne de maintenir ses prévisions pour la fin de l’année, lors de l’annonce de ses résultats au mois de juillet dernier.

Pour autant, les prochaines semaines devraient être cruciales pour le secteur. La période des fêtes se révélera capitale pour les cyber-marchands américains.

E-commerce : ralentissement attendu en 2010

En France, la croissance conserve un nombre à deux chiffres. Selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), le chiffre d’affaires du secteur devrait progresser de 27% en 2008 à 20,4 milliards d’euros, contre 34% en 2007. Si l’organisation assure que les commandes “continuent au même rythme“, un très fort alentissement est en revanche prévu pour 2010. La croissance des ventes ne devrait pas dépasser les 17%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur