USA : Alltel, opérateur mobile, est racheté pour $27 mds !

Régulations

Le 5e opérateur mobile du pays passe entre les mains de Texas Pacific Group
et de la banque d’affaires Goldman Sachs

Le paysage américain de la téléphonie mobile poursuit sa profonde recomposition à coups de mega acquisitions. Le 5e opérateur mobile du pays, Alltel, annonce ainsi son rachat par le fonds d’investissement Pacific Group (TPG) et la banque d’affaires Goldman Sachs (GSCP) pour la colossale somme de 27,5 milliards de dollars en cash (71,5 dollars par action, soit une prime de 23% par rapport au cours d la fin 2006).

Ce rachat n’est pas une surprise. Alltel avait annoncé en février dernier explorer des options stratégiques après avoir cédé l’an dernier son activité de téléphonie fixe. Les analystes s’attendaient en effet à ce qu’il trouve un repreneur au printemps, avant la prochaine vente de fréquences mobiles que le gouvernement pourrait lancer à l’été.

Pour autant, cette acquisition est historique. Il s’agit du plus important rachat d’un opérateur télécoms américain par des fonds d’investissement (en novembre 2005, Telecom Danmark avait été racheté par KKR pour 15,3 milliards de dollars) et le 6e plus important rachat opéré par des fonds.

La transaction, qui nécessite encore l’approbation des actionnaires d’Alltel et des autorités réglementaires, devrait être finalisée entre le quatrième trimestre 2007 et le premier trimestre 2008.

“TPG et GSCP sont des investisseurs de long terme, désireux de faire les investissements nécessaires pour la poursuite de la croissance de notre activité Sans Fils sur tous nos marchés”, a expliqué le directeur général du groupe Scott Ford.

Il faut dire que le jeu en vaut la chandelle. Alltel est en effet un opérateur qui affiche une des meilleures couverture géographique du pays. S’il est cinquième au niveau national, le groupe affiche la première place en milieu rural. Il compte 12 millions d’abonnés et a réalisé un bénéfice net de 842 millions de dollars en 2006.

Rappelons que le marché américain du mobile est dominé par Cingular (racheté par AT&T) avec une part de 25%, qui fait jeu égal avec Verizon (Verizon et Vodafone). Ils sont suivis de très près par Sprint-Nextel (24%). Viennent derrière T-Mobile USA (Deutsche Telekom) avec 11% et Alltel (5%).

Ce rachat d’un des opérateurs mobile du Top 5 par des fonds pourrait préfigurer d’autres opérations d’envergure sur le marché américain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur