USA : Dell poursuivi sur ses taux d’intérêt

Régulations

Une action collective en justice a été déposée contre Dell et ses partenaires financiers pour promesses mensongères. Le fabricant aurait vendu à crédit du matériel informatique avec des taux d’intérêts qui pouvaient atteindre 38,82% !

Dell, premier fabricant mondial d’ordinateurs PC, sa filiale de financement DFS (

Dell Financial Servicies) et son partenaire CIT Bank pourraient se retrouver sur le banc des accusés. C’est au nom d’une infirmière de San Francisco qu’un cabinet d’avocats américains spécialisé dans les actions collectives a déposé une plainte contre Dell et ses partenaires pour promesses mensongères sur ses offres de financement. En cause, des plans de financement ou d’échanges de marchandise présentés par Dell comme étant à faible coût, mais dont les taux d’intérêt, non précisés dans les offres, se sont révélés être compris entre 27,74% et 38,82%. “Dell propose un produit à bas prix et le remplace par un article plus cher ou de moindre qualité“, a indiqué un partenaire du cabinet d’avocats. “Dell promet un crédit ‘avantageux’ dont personne ne peut bénéficier et facture ensuite des taux d’intérêt déraisonnables“. Ainsi, l’infirmière à l’origine de la plainte aurait acheté en 2003 un ordinateur portable et une imprimante, pour 688 dollars, mais la facture finale aurait été de 1.352 dollars, soit près du double pour un financement relativement court ! A ce prix là, le crédit est certes un peu cher?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur