USA: hémorragie des emplois high tech depuis 2000

Cloud

Le pays a perdu 10% des emplois dans la “high tech”, soit 560.000 postes disparus, au cours des deux dernières années.

L’adition est salée. Le secteur technologique américain, touché par une baisse des investissements des entreprises, a perdu environ 560.000 emplois en 2001 et 2002, selon une étude publiée par une association de professionnels.

Selon l’AeA, qui rassemble 3.000 entreprises technologiques, les effectifs du secteur ont baissé de 10% de janvier 2001 à décembre 2002, passant de 5,7 millions à 5,15 millions de personnes. La production a été la plus touchée Le déclin s’est particulièrement fait sentir dans le domaine de la production, où 415.000 postes ont été supprimés, soit 20% des effectifs, pour s’établir à 1,62 million en décembre 2002. Dans le domaine des services de communication, qui ne totalisait plus que 1,33 million d’emplois en décembre 2002, la baisse a été de 9%, soit 135.000 postes perdus. Microsoft, Cisco Systems, IBM, Intel, Dell Computer et Hewlett-Packard sont les groupes qui ont le plus réduit leurs effectifs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur