USA : la FDA s’interroge sur les tumeurs du téléphone mobile

Régulations

A la vue des études contradictoires sur les dangers de cancers liés à l’usage des téléphones mobiles, l’administration américaine de la santé veut en savoir plus

Une étude suédoise publiée par le

Swedish National Institute for Working Life tendrait à démontrer l’étude britannique qui l’a précédée, qui elle-même démontrait le contraire de? Les études sur le danger de la téléphonie mobile et les risques de cancer du cerveau se multiplient, et se contredisent ! Dernière en date, l’étude suédoise, qui a porté sur 2200 patients atteints d’un cancer au cerveau, et autant de patients sains, tendrait à démontrer la dangerosité de l’usage du téléphone mobile? en usage important. Par usage important, les chercheurs suédois entendent 2.000 heures ou plus, ou bien 1 heure par jour durant 10 ans. Publiée par International Archives of Occupational and Environmental Health, l’étude démontre une augmentation de 240 % du risque de développer des tumeurs cancéreuses, du côté de la tête où le patient utilise son téléphone. Ce n’est pas la première étude qui arrive à cette conclusion. Mais dans un enchaînement régulier, d’autres études arrivent évidemment à la conclusion inverse, et affirment qu’il n’y a pas de lien entre l’usage des téléphones mobiles et certaines tumeurs au cerveau. La confusion est telle que la Food and Drug Administration (FDA), les services américains de la santé, s’interroge. La FDA constate d’ailleurs, ainsi qu’elle l’écrit sur son site Web, que les conclusions de ces dernières études sont “difficiles à interpréter. L’agence a donc indiqué qu’elle “projette de réunir un ‘meeting’ dans un futur proche afin d’évaluer les recherches menées à ce jour dans ce domaine et d’identifier les vides dans nos connaissances pour diligenter des recherches additionnelles.” L’exposition à l’énergie des radio fréquences présente-t-elle un danger pour la santé? La FDA observera les prochaines études qui seront publiées. En attendant, puisque personne n’est d’accord, continuons à nous exposer?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur