USA : la vie privée s’expose et se monnaye sur le Net

Régulations

Les informations personnelles s’arrachent à prix d’or sur certains sites américains

Le quotidien

Libération se fait l’écho d’un nouveau phénomène sur le Web qui ressemble à un nouvel Eldorado : la vente de données personnelles. Pionnier du genre, le site Intelius.com qui vient de se voir décerner la palme de meilleure nouvelle entreprise de l’année. Il faut dire que ce site, créé dès 2002, est très apprécié des entrepreneurs qui cherchent des informations lors des recrutements sur leurs futurs employés et d’une manière générale, très apprécié aussi de la multitude des curieux errant sur la Toile. Devant une progression de 760% depuis sa création et un chiffre d’affaires qui flirte avec les 40 millions de dollars, on déduira que si la curiosité reste un vilain défaut, elle peut rapporter gros! Pourtant cette réussite n’est avérée qu’aux USA pour le moment, puisque ce modèle économique ne pourrait pas exister sur l’Hexagone en raison de la protection légale des informations personnelles. D’autant que pour obtenir un maximum de données sur une personne, Intelius procède à un croisement de fichiers qui est très surveillé dans notre pays. Le site lui s’en moque et part à la pêche aux informations disponibles pour établir le profil le plus proche de la réalité. Affaires judiciaires, factures, mariages, divorces, biens immobiliers… les enquêteurs d’Intelius ne manquent pas de secteurs où mener leurs investigations. A 9 dollars le profil simple, mais quasi complet, le trublion du Web remplit rapidement son escarcelle, d’autant que le site propose une formule plus élaborée à 49,95 dollars pour comme il le précise “la paix de l’esprit” et un sommeil retrouvé. À ce prix, Intelius propose de retracer la carrière criminelle d’un suspect en passant sa vie au crible. Le site prétend qu’il peut tout retrouver!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur