USA: l’e-commerce ne fait pas de pause

Régulations

Les ventes en ligne ont dépassé 21 milliards de dollars au deuxième trimestre

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour le commerce en ligne américain. Selon le Département du Commerce, les ventes sur Internet ont bondi de 26% sur un an au deuxième trimestre, s’établissant à 21 milliards de dollars.

Au premier trimestre, ces ventes en ligne avaient généré un chiffre d’affaires de 19,7 milliards. Internet représente désormais 2,2% des ventes globales de détail aux Etats-Unis. Néanmoins, les observateurs estiment que le marché américain entre dans une phase de maturité. Ainsi, l’e-commerce américain devrait connaître une croissance moyenne de 18,5% par an jusqu’en 2008 contre 41% en Europe, porté par la hausse des abonnements haut-débit et le sentiment de confiance accru des internautes. En Europe, le Royaume-Uni est la locomotive du commerce électronique. Selon la dernière étude de eMarketer, les internautes britanniques ont dépensé en 2004 22,6 milliards d’euros en ligne. Un record. Ils se placent juste devant les allemands qui ont totalisé 22,3 milliards d’achats sur la Toile l’an dernier. Ces deux pays ont représenté 61% de la totalité des ventes en ligne sur le Vieux Continent. En troisième position vient la France avec un total de “seulement” 12 milliards d’euros. Mais, cocorico, notre pays est le plus dynamique avec plus de 50% de croissance en 2004, et des perspectives quasi identiques pour 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur