USA : le haut débit marque le pas

Régulations

En l’espace d’une année, le rythme d’adoption du haut débit par les
internautes américains a sérieusement ralenti, de 40 % à 12 %…

C’est le chiffre le plus bas de ces cinq dernières années? Le rythme d’adoption du haut débit aux Etats-Unis a sacrément ralenti en 2007, selon une étude dePew Internet & American Life Project. Entre mars 2006 et mars 2007, il est passé de 40 % à 12 % !

Sur les 70 % de foyers américains équipés d’une connexion Internet, 47 % seulement disposent d’une connexion haut débit.

L’appartenance aux groupes socio-économiques les plus riches est bien évidemment un critère d’équipement. Pew estime d’ailleurs que ces groupes sont équipés. En contre partie, pour les américains les plus pauvres l’accès au haut débit n’est pas une option accessible !

La zone de résidence est également un critère d’équipement. Ainsi, 51 % des citadins des grandes villes sont équipés en haut débit. Un chiffre proche du taux d’équipement des banlieues, les zones suburbaines, 49 %. En revanche, ce chiffre chute sur les zones rurales, 31 %.

Les conditions d’équipement en haut débit sont donc clairement pointées par l’étude de Pew Internet & American Life Project. Les zones rurales ne peuvent technologiquement disposer du haut débit (une problématique identique à celle que l’on retrouve en France, par exemple). Et dans les zones urbaines couvertes, l’accès au haut débit reste une problématique économique. Le fossé social ne cesse donc de s’élargir !

Derniers chiffres cités par Pew, le coût mensuel moyen de l’accès au haut débit aux Etats-Unis varie de 20 $ à 40 $. Des chiffres plutôt proches de ceux pratiqués par les opérateurs français?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur