USA : le marché de la musique en ligne fléchit

Régulations

Tendance inquiétante sur le marché du téléchargement de musique, après des années d’explosion, la progression d’un trimestre à l’autre chute?

Certes, la moyenne hebdomadaire des téléchargements de musique aux Etats-Unis a triplé entre novembre 2004 et novembre 2005, avec 6,4 millions de téléchargements numériques.

Mais au mois de mai 2005, la moyenne hebdomadaire était de 6,6 millions. Le marché américain du téléchargement accuse donc un inquiétant recul en cette fin d’année. Le marché est pourtant prédit à un brillant avenir et sa progression s’est révélée jusqu’à présent exponentielle. Ce ralentissement inattendu a donc de quoi inquiéter l’industrie, car dans une phase de progression, ce type d’incident peut se révéler catastrophique. Le rythme de progression annuelle du marché, de 150%, avait de quoi rassurer l’industrie, qui accuse un recul des ventes de CD. Et les labels, directement concernés (le téléchargement représente aujourd’hui 5% de leur chiffre d’affaires), y voyaient un impact positif et à long terme sur leurs revenus. L’émergence d’iTunes au Top 10 des revendeurs américains avait de quoi confirmer cette tendance. Et les analystes de projeter sur 2010 une part de marché du téléchargement de 25%. Cependant, si la baisse enregistrée en novembre se confirme, cette progression pourrait être remise en cause ! Autre interrogation, quel sera l’impact des nouveaux médias numériques en ligne ? sonneries de téléphones, services d’abonnements, vidéo à la demande, et même projets musicaux underground ? sur l’évolution du marché ? Mais les acteurs du marché restent optimistes. Le baladeur numérique s’annonce la vedette des achats technologiques pour la fin de l’année. Ils resteront cependant attentifs?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur