USA : le marché de la télévision s’ouvre aux opérateurs téléphoniques

Régulations

Le jeu de la concurrence entre les opérateurs téléphoniques et les
câblo-opérateurs va pouvoir reprendre…

Le gendarme des télécoms américain, la FCC (Federal Communication Commission) vient de prendre une décision importante et fait au passage un joli cadeau de Noël aux opérateurs téléphoniques comme AT&T ou Verizon.

Alors que les câblo-opérateurs peuvent depuis longtemps proposer des services téléphoniques à leurs 66 millions d’abonnés, bizarrement les opérateurs téléphoniques ne pouvaient pas s’attaquer au marché de la télévision pour des questions de régulation.

Aujourd’hui, cette spécificité ou anomalie du système américain vient de tomber suite à une décision du régulateur. Ce dernier a en effet décidé d’obliger les municipalités à faire un choix en 90 jours pour accepter ou rejeter l’entrée d’un opérateur téléphonique sur le marché de la télévision.

Cette nouvelle règle imposée par la commission de régulation fait grincer des dents les câblo-opérateurs qui ont décidé de faire appel de cette décision devant la justice. Du côté des opérateurs téléphoniques, la nouvelle est applaudie.

En effet comme le souligne le Figaro dans ses colonnes, les opérateurs téléphoniques en position de faiblesse étaient soumis à une forme de chantage des villes qui en échange d’une autorisation de s’installer réclamaient souvent une contrepartie comme la construction d’un stade d’une piscine ou d’une autre infrastructure.

Si la FCC en a décidé ainsi c’est surtout pour relancer la baisse des prix et calmer l’appétit des acteurs du câble qui ne cessent d’augmenter leurs tarifs.

Car pour l’instant, les câblo-opérateurs sont dans une position archidominante et ni les opérateurs satellites pourtant très populaires ni les opérateurs téléphoniques n’arrivent à contraindre les Comcast Cox Communication, Time Warner Cable et consorts à baisser leurs prix.

Si la concurrence est quasi inexistante dans le domaine de la télévision, en ce qui concerne l’Internet Haut débit, le constat est totalement différent.

Les connexions ADSL et câble se partagent le gâteau des 84 millions d’abonnés au Web et le libre jeu de la concurrence permet une véritable concurrence.

L’abonnement mensuel moyen de l’abonné au câble est de 41 dollars, en ce qui concerne l’ADSL, il ne dépasse pas les 32 dollars souligne le quotidien économique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur