USA : le marché des jeux vidéo redémarre

Régulations

Après un premier semestre terne car pauvre en nouveautés, la fin de l’année s’annonce exceptionnelle pour le marché américain des jeux vidéo

Qu’est-ce qui fait le succès d’un éditeur de jeux vidéo, c’est la qualité de ses nouveautés. Qu’est-ce qui fait le succès du marché des jeux vidéo, c’est le rythme de sortie des nouveautés de qualité (

lire notre article). En la matière, le premier semestre 2004 a été d’une rare pauvreté, au point que seul le mois de juin, avec la sortie de quelques titres phare comme Spiderman 2 ou Harry Potter 3, a permis à leurs éditeurs Activision et Electronic Arts de tirer leur épingle du jeu. En fait, les retards accumulés sur la plupart des titres ont placé de nombreux éditeurs dans une situation difficile, comme Infogrames qui a tardé à sortir Driver 3, voire précaire, comme Titus. Mais la situation pourrait se retourner rapidement. Déjà, le marché américain enregistre une progression de 28% en juillet, en partie avec le succès de Spiderman 2, déjà cité, mais aussi de NCAA Football 2005, du spécialiste des simulations sportives Electronic Arts. Deux titres qui suffisent à redresser la barre chez leurs éditeurs, certes, mais surtout deux titres qui précèdent une série de nouveautés attendues dans les semaines et mois à venir, Halo, Gran Turismo, Grand Theft Auto, sur ordinateur et sur consoles. De quoi réviser le jugement des analystes, qui prévoient désormais une croissance annuelle entre 8% et 10%, et des répercussions positives sur le marché européen, dans la foulée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur