USA : le patron préfère l’e-mail

Régulations

Les patrons américains ont engagé leur mutation numérique. Désormais, ils préfèrent le courriel à la parole et au contact humain

Office Team a rendu publique son étude sur le comportement des managers américains dans leur démarche de communication avec leur personnel. Une étude qui révèle un changement culturel profond où le numérique se taille la part du lion.

La première ‘révolution’ est venue de la téléphonie, il y a un demi-siècle. Le téléphone est devenu l’outil privilégié de communication et a permis de limiter les déplacements. Notre époque nous permet d’assister à une nouvelle ‘révolution’ dans la communication des managers. Ils étaient 48 % a préférer l’usage du téléphone voici encore cinq ans? Ils ne sont désormais plus que 13 % ! Le face à face, le contact direct qui a dominé la communication humaine durant des millénaires, n’est pas mieux loti? Ils étaient un quart à préférer cette démarche il y a cinq ans, ils ne sont plus que 14 %. La révolution est venue de l’Internet. Le Washington Times, qui a publié l’étude d’Office Team, révèle que désormais 71 % des managers et patrons américains interrogés préfèrent l’e-mail pour communiquer avec leurs employés. “L’e-mail offre les avantages de la vitesse et de l’efficacité“, a déclaré Diane Domeyer, directrice exécutive d’Office Team. Pourtant, tout n’est pas mieux dans l’avènement du média numérique. “Le message est assorti au média“. “Les conversations téléphoniques permettent aux individus de partager des idées et de profiter d’un retour avec les inflexions de la voix, qui réduisent le potentiel de confusion ou de mauvaise communication. Rencontrer une personne apporte aussi une autre dimension car les participants peuvent répondre à l’aide du langage des expressions faciales et du corps“. A vouloir aller vite et travailler en pointillés, en en finirait par oublier l’essentiel, l’homme !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur