USA: les dangers de la pharmacie en ligne

Régulations

Commander des médicaments sans contrôle, payer beaucoup plus cher, risquer de recevoir n’importe quoi!… La pharmacie en ligne véhicule tous les dangers

Des enquêteurs des Narcotics ont testé 8 sites américains de pharmacie en ligne. Ils se sont présentés comme des patients et ont commandé un médicament contre le mal de tête. Et là, surprise?

Tout d’abord, le médicament a été vendu à un prix multiplié de 3 à 16 par rapport à celui pratiqué en pharmacie. Mais plus grave encore, aucun avis médical d’un médecin n’a été réclamé. Donc pas de prescription ! Il apparaît donc que ces sites présentent une alternative pour les personnes qui ne peuvent recevoir une médication par les voies conventionnelles, réglementées. Lancer un cri d’alarme n’est pas déplacé, car les médicaments ne sont pas des produits sans risques, et certains d’entre eux peuvent se substituer à des drogues dures. “Il semble qu’ici la chose la plus importante soit d’obtenir votre carte de crédit” a indiqué un enquêteur du General Accounting Office des Narcotics, rapporteur devant le comité des affaires gouvernementales du Sénat américain. Afin semble-t-il de détourner l’attention des médias de ce phénomène et d’accorder un répit à l’industrie pharmaceutique américaine -grande pourvoyeuse de fonds aux politiciens, après l’industrie du pétrole-, certains enquêteurs du Congrès ont reporté la responsabilité du laxisme des sites de pharmacie sur des sites canadiens? (En matière d’humour, le Canada est aux Etats-Unis ce que la Belgique est à la France). Pourtant, les 18 sites de pharmacie que compte le Canada ne délivrent des médicaments que sur présentation d’une prescription écrite, alors que seulement 5 des 29 sites de pharmacies aux Etats-Unis procèdent de même ! Mais le principal danger pourrait être ailleurs? Les sites domiciliés hors de l’Amérique du Nord se multiplient, et ils n’ont cure ni des règles d’usage, ni du droit, ni de la santé de leurs clients; il suffit qu’ils possèdent une carte de crédit ! Le phénomène est d’autant plus grave que rien ne peut garantir que les médicaments livrés sont bien ceux fabriqués par le laboratoire annoncé, et non des contrefaçons douteuses ou des copies sucrées? En France, comme dans le reste de l’Europe, la distribution de médicaments répond à des règles strictes, qui limitent les risques de dérives sur le marché. Sauf qu’un internaute peut commander un médicament sur un site américain, ou autre, et le recevoir par la poste, échappant ainsi à tout contrôle?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur