USA : les dérapages de l’e-vote

Régulations

2004, l’année de l’e-vote ? L’année des ratés et des erreurs plutôt. Ce qui fait dire aux observateurs que la généralisation de l’e-vote n’est pas pour demain !

Même si le vote en ligne est resté réservé aux bureaux de vote “physiques” mais connectés, la multiplication des dérapages apporte le doute sur cette technique électorale.

Les machines à voter étaient pourtant présentées comme la réponse aux dérives enregistrées lors des précédentes élections. Mais les rapports d’erreurs – peut être volontaires pour certaines d’entre elles ! ? se multiplient. Carteret County, en Caroline du Nord. La machine à voter a enregistré 10.500 votes, mais seulement 3.005 votes ont été transmis. Franklin County, dans l’Ohio. La machine a enregistré 4.258 votes pour John F. Kerry, mais seulement 260 ont été transmis. Ce ne sont que quelques exemples des erreurs occasionnées par l’utilisation de l’e-vote, dont une majorité, pour ne pas dire la totalité, sont liés à des problèmes ‘mécaniques’. Mais des voix s’élèvent contre ces écarts, d’autant plus qu’il semblerait que lorsque des contrôles manuels accompagnaient les e-votes, les erreurs auraient tourné au profit du président sortant ! Attention, cependant, la prudence reste de mise, et rien ne peut dans l’état démontrer qu’il y a eu tricherie. La technologie d’e-voting est récente, et la multiplication des erreurs n’a pas surpris les experts.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur