USA : les ventes de HD DVD touchent-elles le fond ?

Cloud

Même s’il ne faut “pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué” le HD DVD semble dans une impasse

Pénurie de titres, technologie moins performante, abandon de la Warner… Dans la guerre des formats pour la Haute Définition, opposant HD DVD et Blu-ray, le format de Sony semble en bonne position pour devenir “Le” standard. Une perspective inquiétante pour “les apôtres” du HD DVD : Nec et Toshiba.

Aux États-Unis, le format HD DVD perd progressivement des parts de marché. Ainsi, une étude, réalisée par Nielsen VideoScan, affirme que les ventes de galettes HD DVD chutent.

Selon le document, les ventes de disques HD DVD dégringolent de 20% sur la première moitié du mois de janvier.

À titre de comparaison, sur l’année 2007, la part de marché de cette norme était proche des 35%. Début 2008, 85% des disques vendus sont des Blu-Ray contre 15% pour les HD DVD. Il s’agit de la différence la plus importante constatée entre les deux formats depuis 2007.

Attention tout de même à la pertinence de cette étude. Ces chiffres sont à prendre avec des pincettes, car la période étudiée, une semaine, est trop courte pour parler d’un mouvement de fond. Cependant, ils montrent bien un ralentissement significatif des ventes de HD DVD.

Cette mauvaise performance se comprend dès lors que l’on se penche sur le top 10 des ventes de films aux USA. En ce début 2008, il n’y a aucun HD DVD dans ce palmarès, ce qui montre bien qu’il y a une véritable pénurie de “blockbusters” dans ce format.

Notons que ce mauvais bilan pour le HD DVD intervient quelques jours après l’annonce de la Warner de ne supporter que le Blu-Ray.

Mais encore une fois, selon les spécialistes du secteur, il est encore un peu tôt pour parler d’une défaite du HD DVD et d’un “effet Warner”.

D’ailleurs, Toshiba est bien décidé à ne pas se laisser enterrer aussi vite. Le groupe mise sur le prix compétitifs de ses lecteurs et annonce des tarifs encore revus à la baisse. L’entrée de gamme HD-A3 passe à 149,99 dollars, le HD-A30 (sortie 1080p) à 199,99 dollars, et le haut de gamme HD-A35 à 299,99 dollars.

Le prix est le déterminant le plus critique pour la prochaine génération de la technologie DVD, et le bénéfice qu’apporte le HD-DVD au consommateur ne peut tout simplement pas être ignoré”, insiste Yoshi Uchiyama, le vice-président au groupe Toshiba’s Digital A/V.

Le groupe souligne également que 200.000 lecteurs de salon HD DVD ont été vendus en Europe, soit une part de marché cumulée de Toshiba sur ce marché des lecteurs de salon Haute Définition de 60 % à fin 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur