USA : Microsoft corrige le tir sur Windows XP pirate

Sécurité

Les américains qui possèdent une version pirate de Windows XP, mais légitimement acquise, pourront obtenir une licence gratuite

Microsoft va étendre aux Etats-Unis l’expérience réalisée en Grande-Bretagne? Les possesseurs d’une version pirate de Windows XP dûment payée pourront obtenir une licence gratuite.

En amont des copies pirates de logiciels qui s’échangent sous le manteau, ou du piratage en ligne par les internautes, la contrefaçon peut débuter dès l’acquisition d’un PC. En effet, il n’est rien de plus facile que de copier un CD Windows, et de fausses licences circulent ouvertement auprès de certains assembleurs ou revendeurs, ce qui permet de gagner quelques points de marge sur le prix d’une configuration, sans que généralement l’acheteur en soit averti. La problématique aujourd’hui provient du contrôle de l’origine de l’environnement imposée par Microsoft lors de certaines mises à jour, qui entraînent des déconvenues pour l’utilisateur qui se voit interdire ces dernières sous motif que sa licence est illégale. Et Microsoft de se retrouver lui aussi dans une position inconfortable, refusant légitimement l’accès aux mises à jour sur des versions piratées? légitimement acquises et payées. Une nouvelle source de litiges s’annonce pour le géant des logiciels ! C’est pourquoi Microsoft propose jusqu’au 30 juillet, et aux Etats-Unis exclusivement, une licence Windows XP gratuite en échange de la preuve d’achat de l’OS piraté, du CD contrefait et d’un formulaire qui devrait alimenter les dossiers que l’éditeur monte contre ses distributeurs indélicats. Enfin, en cas d’incapacité à fournir ces preuves d’achat, l’utilisateur d’une version pirate pourra acquérir une licence au prix de 149 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur