USA : Microsoft investit le câble

Régulations

A la recherche de nouvelles voies pour dépasser l’ordinateur de bureau, l’accord avec le câblo-opérateur Comcast ouvre à Microsoft les portes des foyers américains

Avec l’accord signé lundi entre Comcast et Microsoft, ce dernier fournira aux clients du câblo-opérateur un logiciel de télévision par câble. L’accord, dont le volet financier n’a pas été révélé, ne concernera dans un premier temps que les abonnés de Comcast dans l’Etat de Washington.

Le logiciel de Microsoft, TV Foundation Edition, intègre un guide interactif des canaux, ainsi qu’un ensemble d’outils numérique pour le câble qui permettent aux câblo-opérateurs de proposer de nouveaux services sans qu’il soit nécessaire de modifier les boîtiers de réception ‘set-top box‘. C’est la première fois que Microsoft va pouvoir déployer largement sa solution, qui actuellement n’est disponible auprès du public que chez deux petits câblo-opérateurs de l’Oregon. L’accord est stratégique pour Microsoft à plus d’un titre. Tout d’abord, Comcast n’est pas le premier venu, c’est au contraire le plus grand câblo-opérateur américain. Ensuite, il permet à Microsoft d’investir largement le marché stratégique des services au domicile des particuliers. Les grands acteurs de l’informatique cherchent à s’implanter sur le marché de l’électronique grand public, dominé par les fabricants japonais d’un côté, et les fournisseurs de contenu de l’autre. Une alternative à l’évolution du marché informatique, de la solution technologique vers le service, qui pourrait faire des géants éditeurs et constructeurs d’aujourd’hui de simples acteurs de demain. En se plaçant à la convergence des deux mondes, et à la nécessaire adoption des outils informatiques au c?ur des systèmes communicants qui commencent à équiper nos salons, Microsoft, tout comme Intel, joue gros et mise sur un gigantesque marché qui reste à conquérir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur