USA: nouvelle vague de concentration dans les télécoms

Cloud

Alltel annonce le rachat de Western Wireless pour six milliards de dollars

Le paysage des opérateurs télécoms américains continue sa concentration à marche forcée. Dernier épisode en date, le rachat par Alltel de son concurrent Western Wireless pour 6 milliards de dollars en cash et en échange d’actions.

Avec ce rachat, Alltel va gagner quelque 1,4 million de clients de téléphonie mobile dans 19 Etats de l’Ouest et du Middle-west des Etats-Unis. Cette transaction, qui devrait être finalisée d’ici au milieu de 2005, va créer le cinquième opérateur de téléphonie mobile des Etats-Unis avec 10 millions d’abonnés dans 33 Etats, a précisé Alltel dans un communiqué. Alltel, qui offre actuellement des services de téléphonie fixe et mobile à plus de 13 millions de clients dans 26 Etats, précise dans un communiqué qu’il échangera chaque action Western Wireless pour 9,25 dollars en numéraire et 0,535 de ses propres actions. De son côté, la société Western Wireless opère depuis l’Etat de Washington (nord-ouest) principalement sous la marque Cellular One. Cette opération intervient dans un contexte très agité où les grands opérateurs se rachètent à coups de milliards de dollars. En décembre dernier, Sprint a racheté l’opérateur mobile Nextel Communications pour 35,17 milliards de dollars en cash et en actions. Le mariage du troisième et du cinquième opérateur mobile américain donnera naissance à un groupe comptant environ 39 millions de clients et capable de rivaliser avec les deux leaders du marché, Cingular Wireless et Verizon Wireless. A elles trois, ces entreprises contrôleraient 75% du marché américain de la téléphonie mobile. Il y a quelques mois, c’est Cingular qui mettait la main sur AT&T Wireless pour plus de 40 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur