USA: nouvelles concentrations dans les mobiles

Cloud

Deux opérations, cinq milliards de dollars

Le marché de la téléphonie mobile américaine continue sa concentration à marche forcée. Dernier épisode en date, le rachat d’Alamosa Holdings par Sprint/Nextel, opérateurs mobiles qui ont eux-mêmes fusionné.

Alamosa, spécialisé dans la téléphonie mobile, sera avalé pour 4,3 milliards de dollars, dont 900 millions de dettes. Selon les termes de la transaction, Sprint/Nextel va acquérir tous les titres Alamosa pour 18,75 dollars pièce en cash. Le groupe revendait déjà les services mobiles de Sprint dans 19 Etats américains et réalise 1,35 milliard de dollars de chiffre d’affaires. Il compte 1.300 salariés. Grâce à cette acquisition, Sprint/Nextel engrange 1,48 million d’abonnés supplémentaire et s’ouvre un marché de 20 millions de personnes. Ce qui renforce sa troisième position derrière Cingular et Verizon Wireless. La transaction devrait être finalisée au premier trimestre 2006. Selon Gary Forsee, pd-g de Sprint/Nextel, “cette acquisition finalise un long partenariat avec le management et les actionnaires d’Alamosa”. Mais ce n’est pas terminé. Il y a quelques jours, Alltel, cinquième opérateur américain de téléphonie mobile, annonçait le rachat de Midwest Wireless Holdings pour 1,075 milliard de dollars. Cette acquisition permet à Alltel de gagner 400.000 nouveaux clients. Alltel avait déjà racheté en janvier dernier Western Wireless pour 6 milliards de dollars à l’époque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur