USA : un brevet pour McAfee, l’inquiétude pour ses concurrents

Régulations

L’éditeur de solutions anti-virus McAfee vient d’obtenir l’homologation d’un brevet sur “la détection de logiciel malveillant par l’analyse des modèles d’appels au système produits pendant l’émulation”. Inquiétude, car le brevet recouvre les méthodes employées par la plupart des solutions anti-virus

Le brevet obtenu par McAfee auprès du bureau américain des brevets sous numéro 6.775.780 risque de faire grincer quelques dents.

En effet, comme le confirme Chris Hamaty, directeur de la propriété intellectuelle chez McAffe, dans une interview à InternetNews.com, le brevet porte sur l’approche heuristique des anti-virus, adoptée par de nombreux éditeurs. Le brevet couvre “la détection de logiciel malveillant par l’analyse des modèles d’appels au système produits pendant l’émulation“, une définition pour le moins large !Pour Chris Hamaty, “(le brevet) implique de déterminer si un logiciel est susceptible de repérer un comportement malveillant. Une des méthodes couverte par le brevet porte sur l’analyse des modèles et des appels faits au système durant l’émulation d’une portion de logiciel“. Pour résumer, le brevet de McAfee couvre la comparaison des appels au système avec une base de données d’appels suspects, le ‘scan’ à la volée des activités à risque, ainsi que l’auscultation heuristique des données. Autant le dire tout de suite, la plupart des services d’anti-virus se retrouvent concernés par le brevet ! “Nous pensons que c’est un brevet important, avec nos autres brevets, pour nous aider dans notre position défensive, pour la protection de notre propriété intellectuelle, et pour nous apporter un avantage stratégique“. Aucun doute la dessus !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur