USA : une puce à implanter dans le… corps humain

Régulations

Ça y est, on la pressentait, elle est là? Après que des tests ont été validés sur des chiens et des chats, les Etats-Unis ont homologué la puce VeriChip: implantée dans le corps d’un individu, elle lui affecte un numéro de série!

VeriChip, commercialisé par Applied Digital Solutions, est une puce de la taille d’un grain de riz qui émet des ondes radio. Implantée dans le bras d’un individu, elle permet au passage d’un scanner de révéler un numéro de code individuel.

Les services de santé américains, la Food and Drug Administration (FDA), viennent de l’homologuer. Le code individuel pourra en effet être associé à une base de données médicales, qui renfermera le profil médical d’un patient, et qu’un médecin pourra consulter, voire alimenter. Pour les partisans de ce projet, l’intérêt principal de VeriChip est de pouvoir obtenir le profil médical d’un patient ? état de santé, allergies, médicaments prescrits, etc.- même si ce dernier est inconscient, ou incapable de communiquer. La technique induite par cette puce, en particulier l’accès et la confidentialité des données, soulève cependant de nombreuses interrogations, et même l’opprobre des défenseurs des libertés individuelles. Même si l’usage de VeriChip est limité à l’accès sécurisé aux seules données médicales d’un individu par un médecin, toutes les dérives sont possibles, et l’on n’ose pas imaginer une population entière dont l’ensemble des données pourraient être stockées et accessibles à des services de sécurité! Avec quelques années de retard, certes, ‘1984’ continue de prendre forme!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur