USA : Verizon continue de bloquer les e-mails européens

Régulations

Sous prétexte de chercher à réduire le spam, l’opérateur américain Verizon bloque certaines adresses IP en provenance d’IP

Les plaintes mettant en cause l’opérateur américain Verizon se multiplient. Depuis le 22 décembre dernier, les serveurs de mail verizon.net ont été configurés afin refuser, par défaut, les connexions en provenance d’Europe.

Sont touchés les e-mails émanant d’adresses IP relevant de fournisseurs d’accès européens. Ainsi, le fournisseur de solutions de sécurité MessageLabs a du attendre plusieurs jours avant de figurer sur la ‘whitelist‘ de l’opérateur. Ce sont des millions d’e-mails, en particulier les newsletters de revues et services britanniques, qui se voient interdire l’accès légitime aux messageries de leurs clients. Pour Verizon, il n’y a pas de problème, l’opérateur respecte le texte de ses conditions : “bloquer uniquement les messages spammés sur une base individuelle, pas géographique“. A croire que tous les internautes abonnés à des FAI européens sont des spammeurs ! Cette mesure, dont l’opérateur a indiqué quelle serait corrigée prochainement, a de quoi surprendre à plus d’un titre. Pourquoi l’Europe ? Mais aussi, sachant que les trois quarts du spam proviennent des Etats-Unis, ce n’est pas en bloquant les FAI européens que Verizon réduira les e-mails spammés dans les messageries de ses clients ! Comble d’une attitude pour le moins désinvolte, Verizon a informé ses trois millions de clients DSL que s’ils attendent des e-mails en provenance d’Europe, ils n’ont qu’à utiliser un support de communications alternatif. “Si c’est vraiment important pour vous, passez un coup de fil“. C’est vrai, Verizon est d’abord un opérateur télécoms !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur