Valve parie sur Linux pour la diffusion de jeux

Valve vient officiellement de rejoindre la Fondation Linux. L’éditeur est célèbre pour ses jeux, mais également pour sa plate-forme de distribution de jeux, laquelle est accessible sous Windows, OS X… et Linux.

« Rejoindre la Fondation Linux est l’un des nombreux moyens au travers desquels Valve investit dans la promotion du jeu sous Linux. Grâce à ces efforts, nous espérons apporter des outils qui permettront aux développeurs de construire de nouvelles expériences sur Linux, obliger les fabricants de matériel à soutenir en priorité Linux, et, finalement, offrir une plate-forme élégante et ouverte pour les utilisateurs Linux », a déclaré Mike Sartain de Valve.

Un virage subit et massif

Alors que la plate-forme Steam existe depuis 2003 sous Windows, le virage vers Linux est bien plus récent. La version stabilisée du client Linux n’a en effet été dévoilée que cette année.

Depuis, SteamOS – un système d’exploitation dédié aux joueurs – a été annoncé. Basé sur un noyau Linux, il proposera dès sa sortie (en 2014) un catalogue de plus de 3000 titres.

Si les offres Linux restent peu présentes dans le monde desktop, elles continuent donc à investir les autres marchés, où elles s’imposent assez largement : électronique embarquée, serveurs web (LAMP), mobilité (Android) et prochainement le monde du jeu, grâce à Valve.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Linux