Venice, le projet de VOD du créateur de Skype est dans les starting-blocks

Cloud

Le service devrait être mis en ligne dans les prochains mois

Niklas Zennstrom et Janus Friis vont-ils renouveler le succès planétaire de Kazaa et de Skype avec Venice ?

On sait depuis plusieurs mois que les deux fondateurs travaillent sur une plate-forme gratuite de vidéo à la demande en peer-to-peer baptisée pour le moment Projet Venice et financée par la publicité. Il s’agirait encore une fois de décliner le modèle efficace et souple du P2P pour la vidéo.

Principal avantage: une infrastructure légère, économique et décentralisée. On peut également imaginer des synergies entre eBay (nouveau propriétaire de Skype), Skype et ce service. Mais au-delà de la technique, les deux hommes devront relever un défi de taille: proposer des contenus forts (films, émissions de TV, séries) et donc passer des accords avec les géants du divertissement.

Ce qui semble être le cas. “Nous le présenterons publiquement dès que nous aurons l’assurance qu’il fonctionne suffisamment bien et qu’il y a suffisamment de contenus. Cela ne devrait pas tarder. C’est une question d’un mois ou deux”, révèle le journal danois Börsen en citant Friis.

Ces accords doivent également permettre au service d’éviter tout problème de droits d’auteur. “Nous ne voulons pas avoir des poursuites judiciaires” , a-t-il ajouté.

Reste que le marché de la vidéo à la demande commence à devenir encombré. D’un côté, les plates-formes communautaires comme YouTube connaissent un succès sans précédent. De l’autre, les networks américains ont compris l’intérêt de ce type de solutions et proposent leurs contenus financés par la pub en libre téléchargement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur