Ventes de PC : les prémices de la reprise s'affichent au 3e trimestre

Cloud

Les bons résultats des ventes de PC à l’échelle mondiale cache de fortes disparité régionales. L’Europe est à la peine, comme le Japon et l’Amérique latine.

Les premiers signes de la reprise dans l’industrie informatique se font sentir. Après les bons résultats d’Intel, les ventes de PC et serveurs x86 repartent à la hausse (les deux résultats n’étant pas totalement décorélés) au troisième trimestre à l’échelle mondiale.

Selon le Gartner, le secteur a vendu près de 81 millions de PC au cours de l’été. Une augmentation à peine perceptible mais néanmoins encourageante de 0,5 % par rapport à la même période 2008. D’autant plus encourageants que les 18 % de progression entre deuxième et troisième trimestre 2009 « sont plus élevés que la croissance historique entre le deuxième et troisième trimestre », souligne Mikako Kitagawa, analyste principal au Gartner.

HP continue de mener la danse avec 16,12 millions d’unités écoulées. Soit près de 20 % du marché mondial (en hausse annuelle de 9 %). Légèrement en retrait avec 12,5 millions de machines vendues, Acer s’installe à la deuxième place avec 15,4 % du marché et une impressionnante croissance de 26,6 %. Dell s’accroche (10,3 millions de PC et 12,8 % du marché) mais subit la poursuite de l’érosion de ses ventes (en baisse de 6,7 %). Lenovo et Toshiba (sans PC de bureau à son catalogue) ferment le bal avec respectivement 6,9 et 4 millions de PC distribués pour des parts de marché de 8,5 % et 5 % en hausse de 15,8 % et 10,8 %.

La reprise des ventes n’est pas la même selon les régions géographiques. Si avec une base de 17,8 millions de PC/serveurs, le marché américain affiche une croissance trimestrielle annuelle de 3,9 % (mettant fin à trois trimestres de baisse successive), la zone EMEA (Europe-Moyen Orient-Afrique) plonge de 10,1 % avec « seulement » 26 millions d’unités achetées. « Alors que le marché a chuté de 4,5 % d’un trimestre à l’autre, cela indique à la fois le creux de la vague et une modeste reprise de schémas saisonniers », commente Ranjit Atwal, analyste principal. Le quatrième trimestre retrouvera-t-il ses normales saisonnières?

L’Asie se porte beaucoup mieux avec une croissance de plus de 16 % pour 25,2 millions d’unités acquises. Un bon résultat essentiellement imputé à la Chine dont les ventes de PC ont progressé de 28,5 % sur le trimestre. Le Japon, en revanche, cède 15,1 % (3,2 millions de ventes). L’Amérique latine tente pour sa part de limiter les dégâts avec une baisse de près de 4 % (moins de 7 millions de PC commercialisés).

Le secteur des PC professionnels continue de faire grise mine bien que Gartner n’en fournisse pas les détails. « Le marché grand public continue d’assurer la croissance en volume, tirée par les bas prix des PC mobiles », précise Mikako Kitagawa. Une baisse tarifaire qui profite aux consommateurs mais constitue un enjeu dangereux pour les constructeurs. « Les performances des constructeurs ne peuvent être évaluées sur la seule base des parts de chacun en volume alors que les revenus sont capitaux pour survivre sur ce marché très compétitif. »

Le 4e trimestre devrait néanmoins confirmer ces signes de reprises. Même si les effets de Windows 7 ne sont pas attendus avant 2010 sur le marché de l’entreprise, selon l’analyste. « Les OS récents n’ont pas été un moteur de croissance sur le marché des PC, mais le calendrier de Windows 7 est favorable à l’industrie en raison des améliorations économiques escomptées et d’un cycle de remplacement du matériel en retard », analyse Mikako Kitagawa. Autant de critères qui devraient pousser les entreprises à adopter Windows 7.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur