Ventes de serveurs : volumes en hausse de 4%, mais revenus en baisse de 3,8%

CloudServeurs
Serveurs (crédit photo © Sashkin - shutterstock)

La chute des machines Unix RISC provoque une baisse des revenus tirés de la vente de serveurs. Les volumes continuent toutefois à croitre.

Le marché des serveurs se tend au second trimestre 2013. C’est du moins ce qui ressort des chiffres publiés par le Gartner. La demande est toujours forte, mais les revenus cèdent du terrain.

Au niveau mondial, le volume de ventes croît de 4%. Dans le même temps, les revenus chutent de 3,8%. En cause, la baisse significative des serveurs RISC, aussi bien chez IBM (Power) que chez HP (Itanium).

« Les serveurs x86 ont réussi à produire une hausse de 4,5% en unités vendues au deuxième trimestre et de 2,1% en chiffre d’affaires. Les serveurs Unix RISC/Itanium ont continué à baisser de 27,4% en unités et 25,3% en chiffre d’affaires par rapport au même trimestre de l’an dernier. La catégorie “autre”, qui est principalement constituée des mainframes, a montré une augmentation de 6,9% du chiffre d’affaires », résume Jeffrey Hewitt, research vice-president, Gartner.

Le phénomène est encore plus marqué en Europe, toujours impactée par la crise économique. En zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), les revenus cèdent 4,6% et le volume de ventes 5,9%. Un marché morose.

IBM champion en valeur, HP en volume

En matière de chiffre d’affaires, c’est IBM qui remporte la palme, avec 3,16 milliards de dollars engrangés. Si Big Blue perd du terrain (–9,7% sur un an), il s’en sort bien mieux que HP (3,09 milliards de dollars, -17,5%), qui perd la première place du classement. En zone EMEA, HP reste toutefois devant son concurrent.

À noter, les bons résultats de Dell – troisième du podium – dont le chiffre d’affaires mondial sur la période bondit de 10,7% par rapport à Q2-2012, à 2,19 milliards de dollars. Il grimpe également en zone EMEA, mais de seulement 7,4%.

Et en volumes ? HP a distribué 586 857 machines au second trimestre 2013, soit 23,9% de parts de marché. Il est suivi de près par Dell (22,4% de PDM, 551 000 unités vendues). IBM clôt le trio de tête avec 8,5% de parts de marché (209 833 serveurs écoulés). Big Blue doit en partie ses marges élevées à ses mainframes System z.

Ce podium est identique en Europe, mais avec des écarts plus marqués. HP dispose ainsi de 40,3% de parts de marché, loin devant Dell (20,7%) et IBM (8,6%). À noter, la quatrième place EMEA de Fujitsu, dont le volume de ventes s’est rétracté de 23,9% sur un an… alors même que ses revenus restent stables à +0,2%.

Cisco, la surprise

L’Américain Cisco explose les compteurs avec +58,5% de serveurs vendus dans le monde (77 729 machines, 3,2% de PDM) et +40,6% en Europe (14 484 machines, 2,6% de PDM).

Les revenus engrangés par la firme sur le trimestre dans le cadre de la vente de serveurs dépassent maintenant le demi-milliard de dollars. Très dynamique, Cisco sera à surveiller de près au cours des prochains mois.

Crédit photo : © Sashkin – shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – IBM le doyen de l’industrie IT
Quiz Silicon.fr – HP : du garage à la multinationale
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous l’histoire de Dell ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur