Les ventes de PC chutent de 20,2 % sur la zone EMEA

PCRégulationsTablettes

Au premier trimestre 2013, 21,8 millions de PC ont été vendus dans région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA), soit une chute de 20,2 % sur un an, d’après IDC.

La région Europe, Moyen-Orient, Afrique n’échappe pas à la dégradation du marché mondial du PC. Ainsi, 21,8 millions d’ordinateurs personnels ont été vendus dans la zone EMEA au premier trimestre 2013, soit une chute de 20,2 % par rapport à la même période l’an dernier, a indiqué IDC vendredi 19 avril.

Dans le détail, 13,6 millions d’ordinateurs portables (-20,6 %) et 8,3 millions de PC de bureau (-19,6 %) ont été livrés dans la région sur le trimestre.

Constaté depuis plusieurs mois, cet essoufflement du marché des PC s’explique à la fois par le moindre intérêt des consommateurs, qui reportent leur attention vers les tablettes, et les impératifs budgétaires d’entreprises confrontées à des difficultés économiques.

Le PC ne fait plus recette en Europe

L’Europe de l’Ouest, qui peine à relancer son économie, enregistre la chute la plus sévère. Ses ventes d’ordinateurs ont reculé de 22,5 % au premier trimestre 2013. Les tablettes ont monopolisé l’attention. Le coût élevé des plateformes tactiles et les débuts en demi-teinte de Windows 8 ont également constitué un frein à la croissance du marché des PC.

« Le marché du PC est dans une phase de transition avec un choix de terminaux, formats et systèmes d’exploitation plus large que jamais […] Les technologies tactiles ou les ultrabooks suscitent beaucoup d’intérêt, mais le niveau élevé des prix pousse de nombreux consommateurs à conserver plus longtemps leur système actuel », a commenté Chrystelle Labesque, responsable de recherche chez IDC.

La plupart des PC vendus au premier trimestre sur le segment grand public fonctionnent sous Windows 8, tandis que les entreprises tardent à migrer vers la nouvelle mouture du système d’exploitation de Microsoft (Windows équipe 90 % des PC).

Lenovo tire son épingle du jeu

HP, premier vendeur de PC au niveau mondial, maintient également son leadership dans la zone EMEA. Si le groupe américain détient encore 18,5 % de parts de marché avec près de 4,03 millions d’unités vendues au premier trimestre, ses ventes ont néanmoins chuté de 31,9 % sur un an.

Seul le fabricant chinois Lenovo a enregistré une croissance de ses ventes. Deuxième vendeur de PC sur la zone EMEA avec 11,9 % de parts de marché, Lenovo a livré 2,59 millions d’unités au premier trimestre 2013, soit une hausse de 11 % par rapport au T1 2012. Les performances du fabricant se constatent sur les segments B2B et B2C.

À l’inverse, le taïwanais Acer, troisième acteur du marché EMEA avec 10,9 % de parts, perd du terrain. Ses ventes ont reculé de 30,4 % à 2,37 millions d’unités livrées. Acer devance tout de même Dell.

Avec 2,22 millions d’unités vendues (-16,7 %) et 10,2 % de parts de marché sur le trimestre, le groupe texan reprend la quatrième position du marché EMEA perdue au trimestre précédent. Asus en fait les frais… Le groupe taïwanais, qui occupe désormais la cinquième position du classement avec 1,71 million d’unités vendues et 7,9 % de parts de marché sur le trimestre, a vu ses ventes fondre de 26,8 % par rapport au premier trimestre 2012.

Les autres vendeurs actifs sur le marché EMEA représentent une part de marché globale de 40,6 % (8,86 millions de PC vendus sur le trimestre, en baisse de 16,7 %).


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – À la découverte de Windows 8

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur