Verizon s’est emparé de MCI pour 6,75 milliards $

Cloud

C’est finalement Verizon qui l’a emporté et est redevenu ainsi le premier opérateur de téléphonie américain. Coût final: 6,75 milliards de dollars en actions et en numéraire!
(mis à jour: 15/02/2005)

Ce matin encore, le devenir de MCI restait en suspens. La candidature de Verizon semblait avoir retenu l’attention du conseil d’administration de l’ex WorldCom, mais l’ancien d’opérateur faisait encore l’objet d’une surenchère par QWest Communications. L’offre de Qwest, 7,3 milliards de dollars, formulée durant le week-end, présentait un intérêt financier qui aurait pu séduire le conseil d’administration de MCI. Mais au final, Verizon a apporté la caution de sa position de premier opérateur américain, bien ancré dans les mobiles, avec une trésorerie suffisante, et surtout l’engagement de reprendre à son compte environ 4 milliards de dettes de MCI. L’offre de Verizon, à 20,75 dollars par action, valorise MCI à 6,746 milliards de dollars, en prenant en compte un dividende exceptionnel de 4,50 dollars par action que versera MCI à ses actionnaires. L’opération, qui pourrait être validée avant la fin de l’année, reste soumise à l’approbation des autorités de tutelle. Le rachat aura un effet dilutif de 10 cents par action la première année après la clôture de l’opération, mais Verizon attend un effet neutre sur son résultat à partir de la troisième année. Une fois validée par les conseils d’administration des deux sociétés, ainsi que par les autorités de tutelle, Verizon reprendra la tête des opérateurs américains, place qui lui avait été ravie par SBS suite au rachat d’AT&T.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur