Verizon voit son bénéfice fondre de moitié

Cloud

Le premier opérateur américain explique que son plan de restructuration ainsi que les salaires et les retraites ont fortement pesé sur ses résultats

Le premier opérateur de télécommunications des Etats-Unis annonce pour son premier trimestre un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars, contre un bénéfice de 2,4 milliards un an plus tôt.

Cette baisse de moitié du bénéfice net s’expliquerait par une vaste restructuration liée à la suppression de 21.000 emplois. Une provision d’un total de 446 millions de dollars a été inscrite dans les comptes pour faire face aux indemnités de départ, a précisé Verizon. Le repli est également lié à l’augmentation des dépenses des retraites et aux rémunérations de ses salariés et anciens salariés. Le chiffre d’affaires consolidé de Verizon Communications a néanmoins augmenté de 3,9% à 17,1 milliards contre 16,5 milliards un an auparavant. Un bond enregistré grâce à la téléphonie mobile (Verizon Wireless) qui a enregistré un gain net de 1,4 million d’abonnés. L’opérateur a également indiqué avoir enregistré un gain net “record” de 345.000 abonnés à ses lignes DSL, portant à 2,7 millions le total de lignes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur