Verizon Wireless s’empare de Qwest Wireless

Cloud

La concentration dans la téléphonie mobile américaine se poursuit à grands coups de millions de dollars

Après la rachat d’AT&T Wireless par Cingular pour 41 milliards de dollars, c’est au tour de Qwest Wireless de passer dans le giron de Verizon Wireless pour 418 millions de dollars.

L’acquéreur, qui est le premier opérateur mobile des Etats-Unis, pourra ainsi se renforcer dans 14 Etats de l’Ouest et du Centre-Ouest américain avec la couverture de villes comme Denver, Phoenix ou encore Seattle. Soit un potentiel de 30,8 millions d’habitants. Du côté de Qwest, ce rachat lui permettra de réduire une dette colossale évaluée à 17,5 milliards de dollars. En avril dernier, Verizon a publié pour son premier trimestre un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars, contre un bénéfice de 2,4 milliards un an plus tôt. En un an, l’opérateur a supprimé 21.000 emplois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur