Vers la fusion de JVC et Kenwood

Régulations

Matsushita va réduire sa participation dans JVC afin d’en ouvrir le capital à
Kenwood

Les japonais Matsushita et Kenwood viennent de confirmer la mise en place d’un montage financier qui pourrait se terminer par une fusion entre Kenwood et JVC (Victor Company of Japan).

Ce dernier est contrôlé par Matsushita, qui en détient 52,4 % du capital, mais souhaite limiter sa participation afin d’en réduire les effets financiers, JVC affichant des pertes chroniques.

Pour cela, Matsushita va réduire sa participation dans JVC à 36,8 %, et émettre des actions qui seront cédées pour 35 milliards de yens à Kenwood et son principal actionnaire Sparx Group.

Au final, Matsushita détiendra 36,8 % du capital de JVC, Kenwood 17 % et Sparx 12,8 %. Avant que le géant japonais de l’électronique grand public ne cède définitivement sa participation dans JVC ? Car sa filiale, décidemment, ne cesse d’être déficitaire, elle l’a encore anticipé pour son exercice 2007/2008 !

Et Kenwood ? Avec ce rapprochement il élargit son offre, en particulier sur les caméscopes numériques à disque dur et sur les écrans LCD?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur