Vers les 200 millions de noms de domaine en 2010

Logiciels

La croissance des noms de domaine démarre fort en 2010. Les entreprises prennent de plus en plus possession du Web, et notamment le e-commerce, mondialement plébiscité.

Au premier trimestre 2010, la barre des 193 millions de noms de domaine a été franchie, annonce VeriSign, fournisseur de services d’infrastructure sur Internet pour le monde numérique, dans son rapport disponible ici. Un million de nouveaux noms ont été enregistrés durant les trois premiers mois de l’année.

La place des sociétés sur Internet est, pour VeriSign, une étape clé dans la réussite de ces entreprises. Raynor Dahlquist, vice-président des services de noms de domaine chez VeriSign explique ainsi qu’il « est fondamental d’investir de manière stratégique et continue dans l’infrastructure de la Toile afin d’assurer la pérennité et l’évolution de secteurs entiers ».

Pour le premier trimestre 2010, la croissance des noms de domaine est supérieure à celle de 2009. Pour les noms de premier niveau (Top Level Domain, les .com, .net, .org…), VeriSign enregistre ainsi une hausse de 6% durant les trois premiers mois de l’année, soit 11 millions de noms de domaine supplémentaires, par rapport à la même période en 2009.

99,3 millions noms de domaines .com et .net

Pour leur part, le nombre total de noms de domaines .com et .net s’élève aujourd’hui à 99,3 millions. Ces noms sont en augmentation de 2,7% par rapport au quatrième trimestre 2009 et en augmentation de 7 % par rapport au premier trimestre 2009.

Logiquement donc, le nombre de requêtes de noms de domaine adressées au fournisseur était en hausse par rapport au quatrième trimestre 2009 (+4%). Le nombre de requêtes atteint 54 milliards sur cette période, avec des pics allant jusqu’à 63,2 milliards de requêtes par jour (+4%).

Sur un an, ces deux indicateurs se sont envolés. +41% pour le nombre de requêtes. +43% pour les pics de requêtes journalières.

Le e-commerce en hausse

Sachant qu’un habitant sur quatre dans le monde utilise Internet quotidiennement et avec la généralisation des nouvelles technologies – notamment mobiles – ces chiffres iront sans cesse vers le haut. Le e-commerce est notamment pointé du doigt par le rapport du laboratoire d’idées américain ITIF (Information Technology and Innovation Foundation).

Ainsi, l’ITIF indique qu’entre 2004 et 2009, le nombre d’acheteurs en ligne a augmenté de 85%, même si sa popularité d’un pays à l’autre est loin d’être homogène.

Fait marquant de cette étude, les pays en voie de développement comblent rapidement leurs différences d’achat en ligne par rapport aux pays développés. Ainsi, 63 % des internautes en Amérique latine et 70 % des utilisateurs en Asie Pacifique ont effectué au moins un achat en ligne, contre 85 % des internautes en Europe et en Amérique du Nord.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur